Pourquoi (ré) apprendre à communiquer est essentiel?

Communiquer, un bien précieux à porter de tous?

Communiquer n’est pas chose aisée. Communiquer est pourtant inévitable et quotidien, puisque sans même le vouloir, nous communiquons. J’observe souvent ma petite nièce, en plein apprentissage sur de nombreuses choses de la vie. Mettre plus de deux mots à la suite est pour le moment compliqué pour elle, alors elle fait des phrases en plaçant bout à bout les quelques mots qu’elle connaît déjà. Et le pire c’est que ça marche! Avec ses quelques mots, ses gazouillis multiples et tout son langage corporel, nous arrivons à la comprendre à et à satisfaire la plupart de ses demandes et besoins (tout du moins, nous espérons!).

L’autre jour, j’ai vu une mamie parler très longuement avec son chien. Toby, le chien – par un ensemble de réactions à base de manifestations physiques et sonores – semblait ravi de cet échange. Moi-même, j’ai souvent l’impression que c’est avec les animaux que la communication est la plus directe et limpide. J’aime leur présence, j’aime nos interactions. Alors que parfois, j’ai l’impression de communiquer avec autrui sans pour autant rien échanger. On brasse parfois du vent à l’aide d’une flopée de mots, sans rien se dire vraiment. Balayées les paroles, la communication deviendrait-elle alors plus simple?

Communiquer, un besoin vital !

Nous construisons notre façon d’être et de communiquer en observant les personnes les plus proches qui nous entourent, qui deviennent des sortes de références, même sans le vouloir. L’enfant imite, tâtonne, essaie de nouveau et finit petit à petit par adopter tous les codes de son entourage et plus largement de la société. Mais ces codes sont-ils les bons? J’observe dans mes interactions au quotidien et aussi dans le cadre de mon travail que la communication fait souvent l’objet de malentendus, de heurts, voire souvent de conflits. Instrument puissant pour se connecter à l’autre, transmettre des messages, partager des informations, bâtir ensemble, informer d’une situation difficile, la communication revêt de multiples visages et comble de nombreux objectifs. La communication est un besoin essentiel. Certaines études et expériences ont d’ailleurs montré qu’isoler un individu afin de le priver de toute communication – verbale et non verbale – est apparemment une des expériences les plus atroces à vivre. Cela peut même à la longue entraîner des pathologies et engager le prognostic vital. Communiquer est donc un besoin vital et un atout dans beaucoup de situations.

Pourquoi faudrait-il (ré)apprendre quelque chose d’aussi courant ?

Combien de fois nous n’arrivons pas à faire passer un message qui pourtant semblait très clair dans notre tête ? Combien de fois nous voulons effectuer un retour à quelqu’un dans une optique constructive et la personne en face « prend la mouche »? Combien d’élèves se sont déjà sentis rabaissés, diminués, humiliés par les remarques du personnel de l’éducation nationale ? Dans le couple, pourquoi les mots se transforment-ils parfois en véritables coups de poignard ? Lors d’une formation, qu’est-ce qui fait que les participants comprennent et retiennent ce qui est en train de se raconter ou alors décrochent totalement?

Avec la communication, on peut bâillonner, humilier, manipuler, blesser, opprimer, culpabiliser, juger, jauger, malmener ou alors valoriser, se relier, encourager, transmettre, clarifier, donner du sens, rassurer, pardonner… tout ça en conscience ou non. Personne n’apprend véritablement à communiquer. Depuis tout petit, on se débrouille comme on peut avec notre gamme de communication non-verbale puis verbale. Or, les enjeux derrière un acte de communication sont multiples. En effet, bien souvent, entre notre intention, le message addressé et sa réception, on observe une certaine dissonance.

Travailler, conscientiser, partager, progresser!

D’où l’importance de travailler, encore et toujours, sur la communication. J’ai la joie et le bonheur de connaître quelques outils de communication qui permettent de prendre conscience et déconstruire nos vieux mécanismes pour s’autoriser à communiquer avec davantage de conscience, de clarté et de fluidité et ainsi pacifier nos relations avec autrui. Le chemin est encore long mais je suis heureuse de m’intéresser à ces outils et j’aurais plaisir à échanger et pratiquer avec vous autour de ce fameux art qu’est finalement la communication!

Laure Faget


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.